SCFP Local 4848

Jour de deuil - 2016

mourning 2016

L4848 Avantages du regime d'assurance collectives automobile et habitation

higgins 04 2016 fr

Nous avons comme objectif d'aider les membres de la section local 4848 à réaliser des économies en tant que groupe (donc de conserver un peu plus de l'argent qu'ils gagnent) tout en se procurant une assurance de qualité capable de protéger leur bien-être financier en cas de réclamation, le tout grâce à un service très personnalisé.
 
Découvrez les épargnes que nous vous offrons sur une assurance automobile et habitation de qualité et courrez la chance de gagner une voiture Ford Fusion. Il suffit de demander un devis d'ici le 31 mai 2016.
 
On obtient un devis sans frais
par téléphone: 1-866-273-2911
par courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
sur le site: www.higginsinsurance.ca

Réunion du 15 février 2016

logo 4848Le Comité exécutif du SCFP 4848 a rencontré un représentant du ministère de la Santé et la direction d’Ambulance NB/SMU NB afin de discuter de la question linguistique à laquelle doivent faire face les travailleuses/travailleurs paramédicaux de la province. Le syndicat a présenté les points suivants en détails en plus d’avoir de bonnes discussions:

  1. l’utilisation d’appareils de traduction et de quelle façon ils seraient avantageux pour plusieurs langues différentes et non seulement les langues officielles;
  2. baisse du standard à “2” et les avantages pour les deux parties;
  3. pratiques d’embauche –  embauche par ancienneté si aucun candidat n’est retenu.  L’union a également fait des pressions pour le retour de la politique “temporaire, temporaire permanent”;
  4. devrait épuiser les effectifs de la région administrative avant d’aller à l’extérieur de la région administrative lorsqu’il s’agit de combler des quarts de travail vacants;
  5. l’enseignement de la langue seconde devrait être plus intensif et se dérouler dans une salle de classe afin de mieux réussir;  
  6. il devrait y avoir une restructuration du ministère de l’ÉPFT et prendre en considération les différents dialectes des deux langues officielles et être testés face à face par des collègues néo-Brunswickois;  
  7. la question de sécurité reliée au fait que deux travailleuses/travailleurs paramédicaux unilingues, un anglais et l’autre français, travaillent ensemble et sont incapables de communiquer.

John Estey, le représentant du ministère de la Santé, dit avoir entendu notre message et apprécié  notre contribution mais que pour toute décision, ils doivent suivre la hiérarchie du ministère. Il nous a remerciés pour notre discussion franche et transmettra nos inquiétudes. Il a indiqué vouloir avancer et non retourner en arrière.  La mise en œuvre de la solution temporaire présentée en décembre dernier sera maintenue.  Il mentionne que le ministère de la Santé, ANB et le SCFP 4848 continueront de travailler ensemble sur les questions importantes. Dès qu’une décision est rendue en suivant la hiérarchie, le ministère rencontrera les dirigeants et toute information sera retransmise aux membres.

Le Comité exécutif continuera d’insister sur nos préoccupations et continuera également de travailler pour le bien des membres. Nous avons également besoin de vous, les membres, pour rencontrer les députés individuellement afin de faire connaître nos soucis. Nous sommes plus forts en travaillant ensemble. 

Judy Astle
Présidente, SCFP 4848

À l’attention des membres du SCFP 4848

logo 4848Aucune entente n’a été conclue entre Ambulance NB et le SCFP 4848, encore moins en ce qui concerne le bilinguisme. À la fin décembre, le ministère de la Santé et Ambulance NB ont accepté un compromis temporaire en ce qui a trait aux congés de courte durée pour les employés occasionnels et à temps partiel. Il s’agit d’un tout petit pas dans la bonne direction pour nos travailleuses et travailleurs paramédicaux.

Une réunion avec le ministère de la Santé, Ambulance NB ainsi que les membres de l’exécutif du SCFP 4848 est fixée pour le 15 février 2016 afin de discuter toutes les facettes du bilinguisme reliées au milieu paramédical.

Un communiqué de presse à l’intention des membres sera émis peu après le 15 février.

Demeurons unis et solidaires!

Judy Astle
Présidente, SCFP 4848

MERCI SCFP!!!!

26 01 2016 600w

À tous les présidents et présidentes du SCFP, sections locales, membres, familles et amis!!!

Le Comité exécutif du SCFP NB remercie sincèrement tous ceux et celles qui ont participé aux consultations publiques “QUELS CHOIX FERIEZ-VOUS?” qui se sont déroulées d’un bout à l’autre de la province au cours des dernières semaines!

Le tout a débuté avec succès à Bouctouche pour se poursuivre vers Fredericton, Saint John, Caraquet, Grand-Sault, St. Stephen, Dieppe, Miramichi, Campbellton et s’est terminé à Bathurst.  Les membres du SCFP sont venus en grand nombre, longeant les murs en guise de manifestation silencieuse.  Ce silence en dit long au gouvernement : nous vous surveillons et “Fini les coupures dans les services publics”!!! 

Aux présidentes et présidents, dirigeants et membres qui se sont déplacés dans la province, qui se sont adressés aux médias, qui ont préparé des pancartes formidables, qui ont mobilisé leurs membres et qui se sont soutenus mutuellement dans toutes nos communautés, nous vous disons MERCI!

Membres du SCFP, maintenons notre élan en continuant d’encourager l’implication de nos membres alors que nous nous lançons dans la prochaine ACTION! 

LES MEMBRES DU SCFP SONT DEMANDÉS DE PORTER DES T-SHIRTS NOIRS DANS LEURS MILIEUX DE TRAVAIL LE 2 FÉVRIER 2016, JOUR DE DÉPÔT DU BUDGET, POUR DIRE AU GOUVERNEMENT QUE NOUS LES SURVEILLONS ET DÉFENDONS LES SERVICES PUBLICS!!

L’UNION FAIT LA FORCE!!

Le 18 décembre 2015

Consœurs et confrères,

L’exécutif interne de la Section locale 4848 du SCFP s’est réuni aujourd’hui à Moncton pour discuter des inquiétudes et des pratiques utilisées pour l’établissement de l’horaire.  L’employeur a entendu le syndicat et, en collaboration avec le ministère de la Santé, essaie de trouver une solution dans le but de régler les injustices reliées aux pratiques de l’établissement de l’horaire.

L’exécutif a demandé que la pratique revienne à l’ancien document pour les horaires mais l’employeur nous a indiqué qu’il nous rencontrera pour nous offrir un nouveau document de la part du gouvernement une fois que celui-ci sera complété.

Le syndicat a également discuté des pratiques d’embauche de l’employeur et lui a demandé s’il était intéressé à discuter de l’amélioration de la méthode utilisée afin que les travailleuses et travailleurs paramédicaux puissent combler les postes bilingues vacants.  L’employeur a répondu qu’il pourrait y voir dans la nouvelle année.  Nous avons de plus soulevé des inquiétudes quant à la procédure d’évaluation utilisée par le ministère de l’Éducation postsecondaire, de la formation et du travail.  Le syndicat comprend la frustration des membres concernant la question linguistique mais un avancement s’exerce au niveau de ces préoccupations.

À court terme, l’objectif est d’adresser le plus tôt possible les pratiques pour l’établissement de l’horaire et à long terme, les pratiques d’embauche et d’évaluation.

En solidarité,

Judy Astle
Présidente, Section locale 4848

Mémo aux membres

L’exécutif de la section locale 4848 ne peut tolérer ni appuyer tout moyen de pression exercé au travail qui va à l’encontre de la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique. Les moyens de pression au travail tels la grève du zèle, le ralentissement de travail, les actions prises par un groupe, etc. représentent une violation directe de cette loi et pourraient entrainer des éléments légaux et financiers pour chacun des membres impliqués, les membres de l’exécutif ainsi que pour la section locale.

L’exécutif appuie et respectera l’entente collective qui a été négociée ainsi que les politiques d’ANB. Encore une fois, le soin aux patients est notre première priorité et nous ne supporterons rien qui mettrait ceux-ci en péril. À date, l’appui de la population et l’exposition aux médias sont très positifs et favorables. Tâchons de demeurer dans cette vague!

Votre exécutif rencontre les cadres dirigeants dans l’espoir de trouver une solution à notre problème. Nous progressons avec les ralliements et l’exposition aux médias de cette semaine. Nous reconnaissons qu’il s’agit d’une méthode lente mais s’il vous plait, laissez-nous le temps de négocier avec les cadres. L’exécutif prévoit également rencontrer les représentants du gouvernement. Toutefois, ceci prend du temps alors veuillez collaborer avec votre exécutif qui s’occupe de la situation pour vous, les membres.

Judy Astle
Présidente, Section locale 4848