SCFP Local 4848

Ca Suffiti

logo 4848 100Depuis plusieurs années, le Conseil exécutif du SCFP 4848 tente de travailler avec la direction de SMUNBEMS afin d’améliorer le milieu de travail de tous nos membres en apportant à leur attention toutes les préoccupations de ceux-ci.

Au cours de la dernière année, la frustration s’est accumulée en raison du fait que les points ne sont pas résolus et plutôt traités comme étant “à suivre” et les échéanciers promis ne sont pas respectés.  Aujourd’hui et brusquement, votre conseil exécutif a quitté la rencontre patronale-syndicale alors qu’était discuté le refus des congés annuels. Comme vous le savez tous, nous avons collaboré avec la direction afin que les affichages de postes soient prolongés pour l’été basé sur le principe qu’il y ait une meilleure accommodation vis-à-vis les demandes de congés annuels.

Malgré l’entente conclue, le conseil exécutif a été informé que TOUS les postes vacants sont toujours compris dans la mise à l’horaire des demandes de congés annuels. Les postes temporaires sont tous considérés comme postes vacants, que ce soit en raison d’exigences linguistiques, congés de maternité, congés de maladie ou Travail Sécuritaire NB. 

Le conseil exécutif voulait que l’employeur confirme que ces postes vacants seraient exclus de la « formule » (3/8 dans les stations à plusieurs ambulances et ½ dans les stations d’une ambulance) lorsqu’il approuvait/refusait les congés annuels ET que les congés annuels seraient approuvés même si ceci signifiait qu’il y aurait paiement d’heures supplémentaires pour couvrir le congé. L’employeur s’est engagé à payer les heures supplémentaires MAIS ne peut pas prendre en considération les postes vacants lorsqu’il approuve/refuse les demandes de congé.

Et c’est la raison pour laquelle le conseil exécutif a quitté la rencontre patronale-syndicale aujourd’hui tout en laissant ses macarons sur la table.

Alors... nous vous demandons de faire parvenir cette information à chaque membre soit par courriel et/ou appels téléphoniques.  La campagne de macarons « C’est assez! » a été lancée aujourd’hui!

En ce moment, nous déclarons simplement que “Nous en avons assez que nos congés annuels soient refusés parce que l’employeur insiste que soient inclus les postes temporaires vacants (en grande partie en raison du plan linguistique)”!

Nous continuons la discussion quant aux autres points reçus par courriel (seulement 4 membres) et nous en ferons une liste en plus d’approcher une firme de marketing afin de recevoir des conseils quant à nos déclarations concernant ces points additionnels.

Veuillez consulter le site Web pour d’autres mises à jour!